LES COUCHES JETABLES ET LA POLUTION L'ECOLOGIE ET LA VIE   FUTUR
Photo mains.jpeg

 

 

Depuis la fin des années 60, les couches jetables ont envahi nos maisons. La publicité, bien faite, ma foi, a fait croire aux parents qu'il n'y avait aucune autre possibilité de langer son enfant que d'utiliser ces couches.

Pourtant, et c'est le moins que l'on puisse dire, les couches jetables représentent un véritable poison pour l'enfant et pour la planète.

 

 Commençons par le début.

La fabrication des couches jetables nécessitent :

Resources

 

4 à 5 arbres

67 kg de pétrole

de multiples agents chimiques dont certains sont cancérigènes.

 

!!!Et ce pour chaque enfant de sa naissance à la propreté!!!

 

L'IMPACT sur l'environement est donc très important.

 

Et encore, les fabricants se gardent-ils bien de faire figurer la composition chimique exacte sur les paquets....

 

Après une durée de vie utilitaire très courte (guère plus de 3 à 4 heures sur le popotin de nos chers petits), les couches sont jetées aux ordures. Et là, les chiffres obtenus sont tout simplement titanesques.

Imaginez que :

pour un enfants il faut compter plus de 300 kg de couches par an.

En estimant que l'enfant est propre à 30 mois (soyons optimistes, dans les faits, les enfants aujourd'hui sont propres dans leur grande majorité à l'âge de 3 ans), cela représente au moins 900 kg de couches de la naissance à la propreté.

 

Quant au volume, les couches utilisées rempliraient une chambre de 10 m2 du sol au plafond.

 

A Genève, on enregistre plus de 5'000 naissances chaque année, ce qui représente.

 

 

 

 

chenevriers.jpg

 (ci-contre: Usine d'incinération des Chenevriers)

Source : SGI Groupe

 

Ou qui vont alimenter la "Plaque de déchets" du Pacifique.(ci-contre)

Source : Elucubrantismes

great-pacific-garbage-1.jpg