LE NETTOYAGE DES COUCHES

coco-fesse.jpg

Le coco-fesse ou coco-mer ne se trouve qu'au Seychelles. Leur exportation est strictement réglementée.

 

L'érythème fessier restera fréquent aussi longtemps que bébé portera des couches.

Les raisons en sont multiples et, si les lésions sont importantes, le mieux est encore d'en parler à son médecin.

Toutefois, la meilleure façon de limiter les risques d'apparition de rougeurs est encore une bonne hygiène.

C'est pourquoi, nous attachons une importance primordiale à un protocole strict de lavage, séchage et manipulation des couches.

 

Les Couches :

Les couches choisies sont en bambou de notre marque.

Un trousseau de 35 couches exclusivement réservé, et tous les accessoires sont remis au début du contrat. 

Le trousseau mis à disposition des parents est muni d'un code couleur pour que les parents puissent vérifier que les éléments du trousseau qu'ils reçoivent après traitement sont bien ceux réservés à leur enfant pour toute la durée du contrat.

 

La lessive :

Pour éviter les risques d'intolérance à certains produits de lavage, notre choix s'est porté sur la lessive écologique L'Arbre Vert à laquelle est ajouté un oxygénant. L'oxygénant agit comme l'eau de Javel, mais sans aucune intolérance ni pollution.

 

Le protocole :

Toutes les couches ainsi que le sac de transport subissent un lavage à 60°. De plus, une lingette imbibée d'essence d'arbre à thé* est insérée dans le sac afin d'éviter la prolifération d'éventuelles bactéries.

Pour nous assurer d'une hygiène parfaite, nous avons donc adopté le protocole de lavage des maternités de Lons-le-Saunier et de Dôle qui sont passées aux couches lavables :

 

(Le nettoyage, au milieu du reportage) : 

Toutes les fournitues utilisées sont naturelles, que ce soient la composition de nos couches lavables ou les produits utilisés pour les nettoyer.

 

*Cet arbre ou arbuste de la famille des myrtacées, communément appelé arbre à thé, est un remède traditionnel des aborigènes d'Australie. On tire l'huile essentielle des feuilles et des tiges de l'arbuste. Des études récentes ont prouvé que l'huile de l'arbre à thé peut combattre toutes sortes d'infections bactériennes, fongiques ou virales.